Lors de la journée du 23 novembre consacrée au Comte de Custine, le président de la SHAL Louis Kuchly outre des anecdotes savoureuses, offrit à l'association le tableau intitulé "Mayence juillet 1793".

image025

Contexte historique :

La tentative d'invasion de la France par l'armée de la Coalition (Prusse-Autriche) avait échoué le 20 septembre 1792 après la bataille de Valmy.

Les armées révolutionnaires, encouragées par cette victoire, traversent le Rhin avec comme objectif Mayence. Elles sont commandées par le général Custine et s'emparent de Spire et Worms.

Devenue "Armée des Vosges" par décision de la Convention, elle commence, le 18 octobre 1792, le siège de Mayence et y entre le 20 octobre de la même année. Les troupes françaises sont bien accueillies par la population, plutôt favorable aux idées de la Révolution. Le 14 avril 1793, la ville est encerclée et bombardée par l'armée de la Coalition. Après une longue résistance elle capitule le 23 juillet 1793 mais obtient que les 18000 soldats qui avaient défendu la ville assiégée, puissent la quitter avec leurs armes et les honneurs de la guerre.

C'est cette scène qui est reproduite sur le tableau. On y voit les soldats français, conduits par Merlin de Thionville ceint de l'écharpe tricolore, sortir de la ville sous l'oeil attentif et bienveillant du Général Custine.

On peut noter la grande disparité des uniformes, ou plutôt des guenilles dont sont vêtus les soldats de l'Armée Révolutionnaire !

Custine sera accusé d'avoir livré Mayence à l'ennemi, condamné par le tribunal de la Terreur et exécuté.

Dans l'attente de la création du musée Custine, le tableau est conservé à la Mairie.