A la découverte d'une Entreprise du Patrimoine Vivant ! 
La Tuilerie de Niderviller, se situant dans le village éponyme à proximité de Sarrebourg, dispose d'un savoir-faire d'excellence unique en Lorraine. Son histoire est ancienne puisque dès 1722, l’argile de ce village est utilisée pour la fabrication de tuiles, puis dès 1735 pour de la faïence haut de gamme. La tuilerie qu'on connaît aujourd'hui naît au début du XIXe siècle. Elle n’a pas bougé de son emplacement originel depuis tout ce temps. Elle comptait au siècle dernier 50 à 60 tuiliers allant même jusqu’à une centaine d’employés en 1930. La production mensuelle était alors de 100 000 tuiles et quelques 250 000 briques. Ancrée sur une production traditionnelle, la Tuilerie de Niderviller étendra avec le transport, par mode ferroviaire, voie d’eau puis transport routier, sa zone de chalandise à la France entière, et au-delà des frontières. Après la guerre, beaucoup de tuileries cessent leurs activités. En 1964, c’est au tour de Niderviller de de fermer ses portes.
Deux ans plus tard, Jacques Henselmann rachète l’usine et lance une modeste entreprise familiale travaillant de manière artisanale, pour une production de tradition et de qualité. La Tuilerie - briqueterie de Niderviller est aujourd'hui la seule et dernière de toute la Lorraine, désormais dirigée par Christophe Henselmann, petit-fils de Jacques. L’établissement est ainsi spécialisé dans la fabrication de tuiles, de briques, d’accessoires en terre cuite, souvent anciens, voire disparus, et donc très recherchés. La Tuilerie de Niderviller travaille sur nombre de monuments et participe à la restauration et l’entretien du patrimoine national.